étui


étui

étui [ etɥi ] n. m.
estui XIIe; de l'a. fr. estuier « enfermer, garder », p.-ê. du lat. pop. °studiare; de studium « soin » → étude
Objet creux, le plus souvent rigide, dont la forme, la disposition est adaptée au contenu qu'il est destiné à recevoir. enveloppe, gaine; porte-aiguilles, porte-chéquier, etc. Étui de carton, de cuir, d'ivoire; en plastique. Étui d'une arme blanche ( fourreau, gaine) , d'une arme à feu holster , étui à flèches ( carquois) , étui à ciseaux. Étui à violon. Étui à lunettes, à jumelles. Étui à cigares. Étui de parapluie. Étui de cartouche. douille. Étui pénien. Étui divisé en compartiments et contenant plusieurs objets. nécessaire, trousse.
Mar. Enveloppe en toile, sac où l'on renferme les voiles, etc. ( housse; bâche).

étui nom masculin (ancien français estuier, conserver, du bas latin studiare, donner ses soins, du latin classique studium, soin) Enveloppe rigide destinée à contenir un objet et ayant grossièrement la même forme que celui-ci : Étui à lunettes. Étui de violon. Petite boîte spécialement destinée à contenir un ensemble d'objets de petites dimensions : Étui à cigarettes. Douille d'une munition pour arme portative. Enveloppe de toile dont on recouvre les objets que l'on veut protéger. ● étui (synonymes) nom masculin (ancien français estuier, conserver, du bas latin studiare, donner ses soins, du latin classique studium, soin) Enveloppe rigide destinée à contenir un objet et ayant grossièrement...
Synonymes :
- boîte
Enveloppe de toile dont on recouvre les objets que l'on...
Synonymes :

étui
n. m. Boîte ou enveloppe dont la forme est adaptée à l'objet qu'elle doit contenir. étui à violon, à lunettes.

⇒ÉTUI, subst. masc.
A.— Boîte ou enveloppe de protection généralement rigide et adaptée aux formes de l'objet qu'elle est destinée à contenir. Étui à aiguilles, à cigarettes, à ciseaux, à lunettes. (Quasi-)synon. fourreau, gaine, housse. Le drapeau roulé autour de sa hampe et recouvert de son étui (FRANCE, Orme, 1897, p. 62). Il arrêta soigneusement le disque et le coucha avec amour dans son étui (MAUROIS, Silences Bramble, 1918, p. 24). Le chant prit fin. J'entendis que Valdo remettait son violon dans l'étui (DUHAMEL, Jard. bêtes sauv., 1934, p. 82).
P. méton., vx. Étui de mathématique(s). Assortiment de règles, compas, etc., à l'usage des mathématiciens, des dessinateurs. Plusieurs étuis de mathématiques, à l'usage des astronomes et ingénieurs (Voy. La Pérouse, t. 1, 1797, p. 248).
Spécialement
MAR. Étui à voiles. Enveloppe de toile peinte protégeant les voiles de rechange (d'apr. GRUSS 1952). Étui(s) de chauffe. ,,Enveloppe(s) de toile pour préserver les mâts, vergues, hunes de la fumée`` (GALOPIN, Lang. mar., 1925, p. 72).
♦ Domaine de l'arm. Étui (de cartouche). Cylindre contenant la charge explosive de la cartouche. Synon. douille. Grâce à l'existence d'une réserve importante d'étuis et de balles, le rendement en cartouches chargées devait s'élever progressivement au chiffre de 4 100 000 (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 36).
B.— P. anal.
1. Domaine des sc. nat.
a) BOT. Enveloppe du bourgeon, de la fleur. Le cocotier produit régulièrement chaque mois une grappe de cocos, de manière qu'il en porte douze à la fois, dont la première commence à poindre, la deuxième sort de son étui, la troisième bourgeonne (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 62).
Étui (médullaire). ,,Zone circulaire qui enveloppe la moelle`` (CARRIÈRE, Encyclop. hortic., 1862, p. 29).
b) ENTOMOL., vieilli. Aile(s) supérieure(s) de certains insectes. Synon. élytre. Dans les Orthoptères, les ailes supérieures sont des élytres ou étuis demi-membraneux, recouvrant les deux ailes inférieures (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 460).
2. Domaine humain et p. métaph.
a) Fam. Vêtement étroit :
Le Russe avait un habit national et demi-asiatique sous lequel il s'était rendu célèbre. Il portait les cheveux courts, tous ses mouvements étaient fiers. Au lieu de cela, on l'enferme dans un frac, ou pour mieux dire dans un étui, qui ne lui permet pas de remuer.
J. DE MAISTRE, Corresp., t. 2, 1806-07, p. 459.
b) Cercueil. C'est le cercueil d'un évêque qui ne devait pas avoir plus de quatre pieds de haut, à en juger par son étui (HUGO, Rhin, 1842, p. 359).
c) Corps ou partie du corps. J'ai trop de cervelle pour ma tête; elle ne peut pas jouer à l'aise dans son étui (JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 93). Sa laideur [de Mlle Lormier] frappait (...) et pourtant, (...) une discordance éclatait entre l'âme et l'étui; derrière cet écran de muscles (...) on pressentait la flamme, je ne sais quoi de hardi (ESTAUNIÉ, Appel route, 1921, p. 17).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1170 garder en estui « entreposer » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 148). Déverbal de l'a. fr. estuier, estoiier « conserver, garder » attesté dep. le XIIe s. (ds T.-L.) d'orig. obsc., peut-être issu d'un b. lat. studiare (FEW, t. 12, p. 310; REW3, 8325; EWFS2) dér. de studium « application, zèle, soin » (d'où « étude ») et attesté en lat. médiév. au sens de « soigner, traiter » et notamment « tenir en bon état, garder, conserver » (av. 907 ds NIERM.). Fréq. abs. littér. :355. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 483, b) 547; XXe s. : a) 424, b) 548.

étui [etɥi] n. m.
ÉTYM. V. 1170, estui; de l'anc. franç. estuier « enfermer, garder, conserver », p.-ê. du lat. pop. studiare « donner son soin à qqch. », de studium « soin ». → Étude.
1 Objet creux servant de contenant, le plus souvent rigide, dont la forme, la disposition est adaptée à l'objet, aux objets qu'il est destiné à contenir. Boîte, emballage, enveloppe, gaine; et le préf. porte- (porte-cigarettes, porte-hache, etc.). || Étui de carton, de cuir, de plastique. || Étui de métal, d'ébène, d'ivoire. || Étui divisé en compartiments et contenant plusieurs objets. Nécessaire, trousse. || Étui à bijoux ( Écrin); étui d'une arme blanche ( Fourreau, gaine). || Étui à aiguilles ( Aiguillier), à ciseaux. || Étui cylindrique protégeant le doigt des couturières. 2. Dé. || Étui contenant les flèches d'un arc ( Carquois), la hampe d'un drapeau ( 1. Brayer), la pierre à aiguiser d'un faucheur ( Coffin). || Étui à cartouches. Cartouchière. || Étui où le prêtre enferme l'hostie. Custode. || Étui d'une timbale.REM. Lorsque les étuis spécifiques sont dénommés (par des termes comme écrin, fourreau, gaine…) le mot étui est un générique et n'est pas d'usage normal. Dans le cas contraire, le mot est courant, comme dans les exemples suivants. || Étui à fusil. 2. Botte, 4. || Étui à carabine, à revolver. || Étui d'un instrument de musique; étui à violon. || Étui à lunettes, à jumelles; étui d'une longue-vue. || Étui à peignes. || Étui à cigares, à cigarettes (cit. 1). || Chemise et étui d'une reliure de luxe. || Étui de mathématiques : ensemble des pièces (règles, compas, rapporteur…) nécessaire aux calculs, dessins, etc.L'Étui de nacre, recueil de nouvelles d'Anatole France (1892).
1 J'ai dans cet étui-là, madame, un instrument (…)
Écoutez-le de grâce, un seul moment sans peine;
Et, s'il ne vous plaît pas, soudain je le rengaine.
J.-F. Regnard, le Bal, 10.
2 (…) quand nous eûmes fini de chanter, il alla renfermer ma harpe dans son étui; et, en m'en rapportant la clef, il me pria d'en jouer encore le soir (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, Lettre XVI.
3 Déjà trois fois, hors de l'étui (…)
Les lames des poignards ont lui.
Hugo, les Orientales, XI.
Ethnol. || Etui pénien, étui phallique (cit. 2).
(1836). || Étui de cartouche. Douille. Absolt. || Ramasser les étuis après avoir tiré.
(1866). Mar. Enveloppe en toile, sorte de sac où l'on renferme les voiles, etc. ( Housse; bâche).
Loc. (1752). Vx. Un visage à étui, très laid (que l'on devrait cacher dans un étui).
2 (Étuis naturels). Bot. || Étui médullaire : zone superficielle de la moelle dans la tige.(1865). Entomol. Fourreau qui protège l'aiguillon de certains insectes.
3 Fam. et vx. Lieu étroit.
4 Mon jaloux (…)
Est sorti de la chambre, et moi de mon étui (il s'agit d'une armoire)
Molière, l'École des femmes, IV, 6.
Vêtement étriqué. || Il était tout raide dans son étui.
4 Fig. et littér. Enveloppe.
5 Mes maladies augmentent tous les jours. La nature s'est avisée de faire à mon âme un très mauvais étui (…)
Voltaire, Lettre à Albergati, 1704, 17 mars 1760, in Littré.
Vx. Contenant.
6 C'est le réceptacle et l'étui de la science que la mémoire (…)
Montaigne, Essais, II, XVII.
CONTR. Contenu.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étui — étui …   Dictionnaire des rimes

  • etui — ETUÍ, etuiuri, s.n. Cutiuţă sau toc din piele, stofă, carton, material plastic etc., în care se păstrează unele obiecte (mici şi fragile) pentru a le proteja şi care are forma adaptată acestor obiecte. [pr.: e tüi] – Din fr. étui. Trimis de romac …   Dicționar Român

  • Etui — Sn Behältnis std. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. étui m., aus afrz. estui, einer Ableitung von afrz. estuier, estoier in eine Hülle legen, verbergen, aufsparen , dieses aus früh rom. * extuicare zu l. tuēre, tuēri bewachen, beschützen .… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • etui — etùī (etuȋ) m <G etuìja> DEFINICIJA manja kutija ili korice od kože, drva, laka, ob. podstavljena baršunom i sl. za čuvanje nakita, instrumenata ili uporabnih predmeta [etui za naočale; etui za narukvicu] ETIMOLOGIJA fr. étui …   Hrvatski jezični portal

  • Etui — Etui, Behältnis, Schutzkapsel, ein Erzeugnis der Lederwarenbranche, bezeichnet eine auf fester Balis aus Holz oder Pappe gearbeitete Hülle für kostbare oder besonders empfindliche Gegenstände, die ihrer Natur nach öfter transportiert und vor… …   Lexikon der gesamten Technik

  • etui — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. etui – akcent na ostatniej sylabie] {{/stl 7}}{{stl 8}}rz. n ndm {{/stl 8}}{{stl 7}} pudełko lub futerał na różne, kłopotliwe ze względu na możliwość uszkodzenia lub zgubienia drobiazgi, np. na okulary, klucze : {{/stl… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Etui — (franz., spr. etǚī), Behälter, Gehäuse, Besteck, Futteral für kleinere Gegenstände …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • etùī — (etuî) m 〈G etuìja〉 manja kutija ili korice od kože, drva, laka, ob. podstavljena baršunom i sl. za čuvanje nakita, instrumenata ili uporabnih predmeta [∼ za naočale; ∼ za narukvicu] ✧ {{001f}}fr …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Etui — [ɛt vi:, e ty̆i:] das; s, s <aus gleichbed. fr. étui zu altfr. estuier »schützend einschließen«> kleines [flaches] Behältnis zum Aufbewahren kostbarer od. empfindlicher Gegenstände (z. B. von Schmuck, einer Brille) …   Das große Fremdwörterbuch

  • etui — 1610s, from Fr. étui, O.Fr. estui (12c.) case, box, container, back formation from estuier put in put aside, spare; to keep, shut up, imprison, of uncertain origin …   Etymology dictionary